réunion du 20 novembre 2012 St-Ismier


Présents :
J. Buisson, Y. Droniou, P. Dubois, Cl. Fages, N. Filhol, M.-Cl. Jacquier, S. Krakowiak (présidente), S. Krakowiak (secrétaire de séance), J.-P. Meyer, M.-N. Vial.

Excusés : R. Barlet, J.-P. Marangone, J. Roinat, F. Videau

La séance est ouverte à 20h20.

Suzanne annonce que M.-Cl. Jacquier accepte de prendre sa succession, étant entendu :
• qu’il s’agit d’une fonction intérimaire qui prendra fin au plus tard à la date des élections municipales ;
• que cette fonction est strictement indépendante de ses activités politiques ;
• qu’il faudra que le GPS adopte un fonctionnement plus collégial pour mieux répartir les responsabilités.

Élections municipales

Il est rappelé qu’il n’y aura pas de « liste GPS » pour les prochaines élections municipales. En revanche, GPS pourra aider à la constitution d’une liste défendant des valeurs compatibles avec les siennes sur les questions essentielles (budget, fonctionnement démocratique, consultation des citoyens, transparence des décisions, action sociale et culturelle, etc.) et lui apporter son soutien. Le GPS se limitera à son rôle de catalyseur et ne tentera pas d’imposer une quelconque position décidée à l’avance.

Étant donné la composition sociologique de Saint-Ismier, il n’est pas possible qu’une liste « de gauche » emporte la mairie (hors configuration triangulaire peu probable). Néanmoins, une liste réunissant des personnes de gauche et des personnes de droite modérée pourrait s’accorder d’une part sur des valeurs communes, d’autre part sur des objectifs en termes de transports, de logement social, d’aménagement du cadre de vie, de réserves foncières, de développement durable, etc.

P. Dubois estime que la recherche d’une victoire aux municipales ne doit pas primer sur la définition d’un programme d’action global cohérent et conforme aux valeurs défendues par GPS. Afficher des valeurs partagées en matière de démocratie locale et de transparence ne suffit pas à définir une politique municipale. GPS ne devrait pas soutenir une liste qui écarterait des objectifs concrets parce qu’ils ne font pas consensus entre ses membres, si ces objectifs lui paraissent cruciaux.

Une réunion initiale est prévue le 11 décembre, avec diverses personnes intéressées. Cette réunion a essentiellement pour but de favoriser la connaissance mutuelle des personnes motivées et d’examiner les conditions pour la création d’une liste. Il est souhaitable que le GPS n’y soit pas représenté en force (ou bien la réunion doit être largement ouverte). Une fois la liste constituée, GPS pourra décider de sa position vis-à-vis de cette liste.

Une discussion s’engage sur le développement durable. On note que cet objectif est particulièrement difficile à atteindre, et même à faire accepter (face à la crainte de dépenses supplémentaires, etc.). En conséquence, cet objectif doit être bien explicité et surtout bien expliqué. Il en est de même pour d’autres objectifs (logement social). Il faut faire accepter le fait de payer pour atteindre les objectifs souhaités.

Quoi qu’il en soit, dans l’hypothèse de la victoire d’une liste de droite, la présence d’une opposition active est essentielle, même si sa tâche est souvent ingrate, entre opposition systématique et force de proposition. On peut noter que l’action des conseillers actuels de l’opposition de gauche a pu faire avancer les choses, et notamment faire évoluer certaines attitudes. Dans cette hypothèse, il sera essentiel de faire évoluer le mode de fonctionnement, notamment sur l’information préalable et le respect de l’opposition, et sur le fait de la faire participer aux décisions.

Actions

Les groupes de travail sont en sommeil pour le moment (sauf poursuite des actions engagées).
Il faut relancer auprès de la municipalité l’idée d’un débat public sur le logement social à Saint-Ismier. Nous attendons aussi une réaction à notre offre de coopération (tract) sur ce sujet. À relancer après les fêtes de fin d’année.
Un autre point à débattre est celui de l’aménagement de la RD 1090 (toujours dans l’optique du développement durable).

Pour le 11 décembre, la convocation sera « pour une réunion exploratoire en vue des prochaines élections municipales ». Il sera précisé que ce n’est pas une réunion du GPS. Il s’agit de définir quelles valeurs seront mises en avant pour la constitution d’une liste. On ne citera pas explicitement ces valeurs dans la convocation, mais nous avons en tête la démocratie participative et la transparence des décisions, le développement durable, la solidarité.

Les destinataires de cette convocation sont les membres et sympathisants du GPS, ainsi que des personnes que nous savons être intéressées et déterminées à s’investir.

Questions diverses

Information (Y. Droniou) : un immeuble pourait être construit à la place de la gare (actuellement office notarial) et du bar du Square.

La séance est close à 22h02.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2019 :

Rien pour ce mois

octobre 2019 | décembre 2019