réunion du 9 mai 2012

GPS Réunion du 9 mai 2012

Fonctionnement de l’antenne de Saint-Ismier
Rappel de l’organisation de GPS qui conduit à distinguer des réunions plénières et des réunions séparées des antennes de Biviers et de Saint-Ismier pour traiter les questions spécifiques à chaque commune.

Pascal Dubois présente une proposition de fonctionnement pour l’antenne de Saint-Ismier : dans l’optique d’une meilleure connaissance de la commune et de la préparation des prochaines élections municipales, l’idée est d’identifier un certain nombre de thèmes qui feront l’objet d’une analyse par un petit groupe (2 à 4 personnes), puis seront inscrits à l’ordre du jour des réunions de l’antenne.

Dans un premier temps il s’agit de procéder à une analyse factuelle. Cette analyse pourra déboucher sur la préparation d’un programme en vue des prochaines élections municipales, s’il apparaît qu’une liste soutenue par GPS peut être constituée.

La nécessité de recueillir aussi les besoins exprimés par la population est soulignée.

Les thèmes cités sont : population, budget communal et taxes locales, urbanisme et politique foncière, logement, équipements, transports, activités sur le territoire communal, environnement et risques.

Des thèmes plus généraux tels que éducation, culture, action sociale sont évoqués. Au sein de ces thèmes, il faut se centrer sur les éléments qui relèvent de l’action communale.

S’agissant du logement, Jean-Paul Meyer informe de la création d’une antenne Grésivaudan de l’association « Un toit pour tous » et pose la question d’un travail en commun avec GPS. La question de l’adhésion de GPS à cette antenne sera posée en réunion plénière avec Biviers.

Une première discussion s’engage sur ce thème du logement :
Il y aurait des actions concrètes à mettre en place : constat, interpellation des élus, réservesfoncières, engagement de dépenses, maintien d’une mixité sociale nécessaire
Grenoble vient de dépasser 20% de logements sociaux
St Ismier en est à 6%
2000 personnes travaillent à St Ismier, seulement 1 sur 6 résident sur la commune !
Comment agir auprès de la population ?
Il faut trouver des actions qui peuvent motiver des sections de la population.

Pour appuyer l’objectif de développer davantage les logements sociaux et les logements moins chers, il est souligné l’intérêt de défendre des arguments tels que :
vos enfants et petits-enfants pourront de moins en moins trouver à se loger à Saint-Ismier ;
la grande majorité des personnes travaillant sur le territoire de la commune ne peuvent pas s’y loger, ce qui induit notamment des déplacements, source de contraintes et de nuisances pour tous.
L’objectif du travail sur les thèmes serait de produire des fiches facilement utilisables pour présenter les principaux éléments d’état des lieux aux habitants de la commune (et notamment des comparaisons avec d’autres communes) et en tirer un argumentaire pour étayer un programme d’actions.

S’agissant de l’état des lieux, deux conceptions sont présentes parmi les participants :
dans un souci de transparence, tous les éléments d’information et d’analyse ont vocation être diffusés à la population : possibilité d’une présentation attractive dans la Gazette.
Dans un souci stratégique en vue des élections, la présentation peut être sélective.

La question de l’objectif poursuivi par GPS en vue des prochaines élections municipales est évoquée :
Vise-t-on une accession à la majorité municipale, en acceptant à cette fin d’entrer dans une alliance avec la majorité actuelle (ou tout au moins des éléments de celle-ci) ?
ou choisit-on, comme cela a été le cas lors des précédentes élections, la constitution d’une liste centrée sur les valeurs et objectifs prônés par GPS ? Auquel cas l’accès à la majorité ne serait possible qu’en cas de triangulaire avec deux listes de droite de force sensiblement égales.

Les responsables des thèmes sont les suivants :
Population + Urbanisme + politique foncière + environnement et risques : Pascal Dubois + Jean Roinat
Logement : Claude Fages
Budget + taxes locales : Robert Pallière
Transports : Roger Barlet
Equipements et besoins au plan intercommunal + activités : Jean-Paul Marangone

Après analyse de ces thèmes, il faudra travailler sur des questions de politique communale : démocratie participative, choix budgétaires, investissements, politique en matière d’urbanisme et de logement, action sociale, action éducative et culturelle…

Fréquence des réunions
Il est retenu le principe de consacrer une réunion sur deux au travail en antenne (donc une réunion par mois)

Méthode de travail
De façon à lancer le mouvement, les responsables de thème pourraient présenter rapidement de premiers éléments sur le site de GPS (Espace adhérents) en demandant aux personnes intéressées de se faire connaître et d’apporter leur contribution. Le travail pourrait ensuite se poursuivre pendant l’été, par le même moyen, avant une première présentation à la rentrée.

Questions diverses :
• Yves Droniou indique que, dans le cadre du plan Climat du Grésivaudan, plusieurs ateliers se tiendront prochainement. Il fournira des éléments détaillés par l’intermédiaire du groupe Google.

• Des nouvelles d’Isiparc : ABB serait acheteur d’une parcelle

Navigation

AgendaTous les événements

mars 2019 :

Rien pour ce mois

février 2019 | avril 2019