Réunion du 18 octobre 2011

Groupe de travail Urbanisme, ALU, préparation du CA et de l’AG, Famille Bony...

Compte rendu de la réunion du GPS du mardi 18 octobre

Présents : Y. Droniou, P. Dubois, É. Martinelli, Cl. Fages, S. Krakowiak (présidente), S. Krakowiak (secrétaire de séance), Cl. Rebotier, M. Vernois, F. Videau.
Excusés : J. Buisson, P. Lequenne,G. Lucazeau, J.-P. Marangone, M.-N. Vial.,
La séance est ouverte à 20h35.

Soirée « Je m’informe, je me forme » sur l’indépendance de la justice. Sera coordonnée avec une initiative similaire de la LDH. Intervenants : P. Oberdorf (prof. de science politique, contacté par la LDH) et J.-P. Béraud, (ancien magistrat, contacté par J.-P. Marangone). Dates prévues : 17 ou 18 janvier. Lieu : salle polyvalente de Biviers (si libre). Suzanne prendra contact avec J.-P. Béraud pour lui demander son accordet préciser les dates possibles.

Point sur la commission urbanisme. P. Dubois et J. Roinat ont rencontré la maire et M.-Ch. Parade. Point abordé : aménagement le long de la RD 1090. Position de la municipalité : Augmentation, sous la pression du préfet, de la proportion de logements sociaux (vers 30%). Projet éventuel de ZAC entre l’entrée sud-ouest et le bar du square (en exerçant le droit de préemption sur les maisons qui se libèrent). Possibilité de changer le tracé de la route à hauteur des immeubles « Evergreen ».
Quelques progrès sont notés, mais le GPS demande une politique plus volontariste et plus soucieuse de l’intérêt général à long terme.

Préparation du CA du mardi 8 novembre et de l’Assemblée générale du 24 novembre : Pour la préparation du rapport d’orientation, notre demande d’agrément comme ALU (Association Locale d’Usagers) peut servir de moteur (la décision sera prise par le préfet après consultation des maires des deux communes). D’après des contacts pris par Suzanne avec une ALU de Marseille, il serait bon que le thème de l’urbanisme soit plus explicitement présent dans l’objet de l’association (article 2 des statuts). Il serait bon de mettre en avant l’expertise de certains des nos membres. Une task force sera constituée pour monter le dossier. P. Dubois prépare ce travail avec la commission d’urbanisme.

Concernant l’avenir de l’association, il semble souhaitable d’étendre son périmètre d’action en direction des communes du SIZOV pour lui donner plus de poids. Néanmoins, l’agrément comme ALU doit rester limité à Saint-Ismier et Biviers, quitte à l’élargir ultérieurement quand le champ de l’association s’étendra. En outre, la perspective d’une ALU élargie peut servir d’argument pour un recrutement étendu à d’autres communes (le mentionner dans l’invitation à l’AG).

L’AG doit comporter une partie « extraordinaire » consacrée à une modification des statuts faisant apparaître plus nettement l’effort sur l’urbanisme. On en profitera pour fixer dans les stauts un terme maximum de 5 ans au mandat de président(e).

Rappel : prévoir l’élection du bureau à la fin du CA.

Point sur l’affaire de la famille de Marie Bony contre Théralys
(Rappel : Marie est cette femme, faisant partie des gens du voyage, qui avait participé à notre soirée « Je m’informe, je me forme » animée par l’association « Rom Action »).

Cl. Rebotier fait le point sur l’affaire. La LDH va se porter partie civile. Le maire apporte un soutien (modéré) à la famille Bony, victime d’une pollution (par rejets toxiques et par insecticide) dont l’usine Theralys est présumée responsable. La juge a ordonné la réouverture de l’usine qui a été bloquée par la famille Bony, mais olige Theralys a financer une expertise indépendante des rejets de l’usine ainsi qu’une expertise médicale. Les autres riverains sont aussi concernés.
Actuellement, le maire dit qu’il ne peut pas reloger la famille Bony faute de place. Il semble que la construction (permanente) soit en zone inondable et n’aurait pas dû être autorisée par la commune.

Le GPS fera une information sur cette affairesur le site, avec des liens à l’article du Dauphiné Libéré et les conclusions de l’avocat, De plus, il interpellera la Communauté de communes pour qu’elle intervienne en faisant pression sur le maire de Villard-Bonnot.

Questions diverses

Il faut préparer pour le site un bref article d’information sur Isiparc (« friche pré-industrielle »), résumant la chronologie et le bilan. Cl. Fages soumettra un projet.

Suzanne rappelle son intention d’abandonner la présidence du GPS dans un an. Il faut préparer sa succession.

On rappelle que les réunions sont maintenant fixées à 8h30, mais finissent toujours à 22h. C’est donc 8h30 PRÉCISES.

La séance est close à 22h00.

Navigation

AgendaTous les événements

juin 2019 :

Rien pour ce mois

mai 2019 | juillet 2019